Le concept Snoezelen

novembre 3, 2019 0 Par Lysaura

Que l’on soit maman, professionnel de la petite enfance, notre objectif principal est le bien être de l’enfant. Il existe un grand nombre de façons pour permettre à l’enfant de se sentir bien, détendu, entre autre le Snoezelen.

Mais qu’est ce que le Snoezelen ?

Le Snoezelen, n’est pas une pédagogie ou activité, mais plutôt un concept, une philosophie, une approche.

Ce concept a été, initialement, créé aux Pays Bas dans les années 70 à destination de personnes handicapées intellectuelles sévères, polyhandicapées. Il a été par la suite étendu aux personnes âgées et aux enfants.

Le Snoezelen est une approche pour amener l’enfant, la personne, à ressentir du bien être, du plaisir, du confort et de la sécurité en réalisant des stimulations sensorielles.

Je dirai que peu importe l’âge, la situation, toute personne peut bénéficier d’une séance de Snoezelen.

Le Snoezelen est une invitation sensorielle : odorat, ouïe, vue, toucher, équilibre, gustatif… Le Snoezelen est donc d’éveiller tous les sens de votre enfant pour un moment de plaisir. Donc soit calmer s’il est plein d’énergie et qu’il n’arrive pas de lui-même à faire descendre cette tension, soit l’éveiller, le « stimuler » s’il a tendance à être trop passif.

Quels sont les bienfaits du Snoezelen ?

Les moments Snoezelen peuvent permettre à l’enfant de prendre conscience de son corps, de soutenir son développement, mais également de se détendre en diminuant les sources de stress ainsi que le niveau de tension. Cela va lui permettre de se sentir en sécurité et de faire de nouvelles découvertes sensorielles.

Il est souvent difficile pour un enfant en bas âge de gérer ses émotions. Le concept Snoezelen, peut permettre à votre enfant de mieux appréhender ses émotions. Cela peut concerner l’enfant en bas âge qui gère difficilement la frustration, l’enfant plus grand qui peut être stressé par des situations qu’il vit à l’école, ou avant de se coucher comme rituel permettant à l’enfant de lâcher prise et de se sentir bien, en confiance pour aborder sa nuit de sommeil.

La notion de plaisir est primordiale.

Quand proposer un moment Snoezelen ?

Il n’y a pas vraiment de moment précis. Le Snoezelen peut être fait n’importe quand au cours de la journée.

Votre enfant est très agité ? Vous pouvez lui proposer une séance pour lui permettre un retour au calme. Il ne gère pas ses émotions, çà va être l’escalade des émotions… généralement la situation va arriver à un stade où il ne gèrera plus et où, comme disent les parents, il fait la crise. La marmite explose. Avant d’en arriver à ce stade, vous pouvez lui proposer un moment Snoezelen, il va pouvoir relâcher toute la pression, la tension, qu’il a dans son petit corps pour revenir à un état de bien être.

Cependant certains moments peuvent être intéressants : Au moment du lever, pour lui permettre un réveil en douceur, avant le repas, pour pouvoir aborder le repas de façon plus calme et éviter les conflits dus à la fatigue, ou l’appréhension du coucher. Mais vous pouvez également proposer une séance à tout moment de la journée, tout simplement pour passer un moment agréable, privilégié avec votre enfant.

Dans son quotidien, l’enfant est très souvent soumis aux contraintes que l’adulte, la société lui imposent. Dans cet espace Snoezelen, dans ce moment précis, l’enfant n’est soumis à aucune contrainte, aucune imposition. L’enfant est libre de son choix, libre de venir ou pas dans le coin Snoezelen, d’aller sur les « pôles » qui l’intéressent, d’arrêter la séance quand il le souhaite. L’enfant est acteur de sa séance.L’adulte est présent pour lui assurer une sécurité, entrer en contact avec lui, avoir une relation privilégiée pendant ce moment. Il l’accompagne dans sa détente sans lui imposer quoi que ce soit.

Où se déroule la séance ?

Pas besoin de pièce bien particulière. Il est vrai que dans les structures d’accueil comme les crèches, il est possible d’avoir une pièce réservée au Snoezelen. Mais à la maison il est quand même rare de monopoliser une pièce uniquement pour çà !!

Cela doit être un endroit, calme, apaisant… cela peut être une chambre, où un endroit dans le salon. Il est nécessaire de plonger la pièce dans l’obscurité, installer des coussins, une chaise à bascule si vous avez, plaids… il faut un endroit cosy, douillet, qui inspire le confort et le bien être

Comment se déroule une séance ?

Pour favoriser la sécurité affective de votre enfant et donc un lâcher-prise plus rapide, un bénéfice plus important de la séance, il est important de mettre en place des rituels de séance. L’enfant se sentira en sécurité au fil des séances.

Préparation du coin Snoezelen :

A faire avant l’entrée de l’enfant dans la pièce pour que l’enfant soit « immergé » directement dans l’ambiance. Vous pouvez mettre une petite musique calme.

Proposition de la séance :

Il est important de ne pas imposer, obliger l’enfant à entrer dans la pièce. Proposez lui en disant que vous allez vous relaxer ensemble, ou que vous allez entrer dans la salle zen. Selon l’âge de votre enfant vous pouvez lui présenter une image (qui sera la même à chaque fois) en lui proposant la séance pour qu’il puisse se projeter dans ce que vous lui proposez. L’image peut être laissée au même endroit à la maison, pour que votre enfant puisse de lui-même vous demander de faire un moment détente, zen, Snoezelen.

Transition de début :

Commencez la séance à l’extérieure de la pièce. La porte est fermée, expliquez ce que vous allez faire, enlevez lui les chaussures ou vêtements qui pourraient le gêner.

Déroulement de la séance :

Laissez aller votre enfant où il le souhaite. Ne sortez pas tous les « outils » dès le départ. Soyez à l’écoute de votre enfant. Proposez-lui au fur et à mesure différentes stimulations sensorielles. Il n’y a pas de méthode. Prenez du plaisir avec votre enfant.

Transition de fin :

Mettre une musique (toujours la même) pour annoncer la fin, diminuez le niveau sonore, augmentez progressivement la lumière. La fin d’une séance peut être aussi le moment de boire un petit jus de fruit ou manger quelque chose que votre enfant aime. Vous terminerez la séance par une note agréable. Il est toujours question de plaisir.

La séance peut durée 10 minutes, comme 45 minutes. Observez votre enfant, analysez ses réactions qui vous diront qu’il est temps d’arrêter la séance.

Quel matériel ?

Il existe différents sites spécialisés en matériel Snoezelen. Personnellement je trouve que le concept Snoezelen commence à pâtir d’une mode, et à devenir un outil commercial.

Souvent le matériel proposé est à des tarifs bien élevés qui vantent les méritent de ce concept, c’est-à-dire le bien être de votre enfant. Si on comprend bien, pour que nos enfants se sentent bien, détendus, il est donc important d’acheter leurs produits. Si vous avez les moyens, il n’y a pas de souci. Effectivement c’est du très bon matériel. Mais je voudrais vous montrer qu’on peut faire du Snoezelen avec pas grand-chose, ou tout du moins accessible à tout le monde.

Vous pouvez vous créer des boites par sens : l’odorat, le toucher… Vous pouvez vous servir de n’importe quel matériel. Par exemple :

Pour éveiller l’odorat :

Le jeu du loto des odeurs. Peut être pas le loto complet, mais les odeurs que votre enfant aime bien, le tout dans une ambiance agréable. Cela peut également être des petits sachets senteurs comme la lavande, des grains de café, les écorces d’orange, l’odeur de votre parfum, l’odeur de son doudou… Le but est de lui proposer des odeurs qu’il apprécie.

Pour éveiller l’ouïe :

La musique que vous allez mettre en fond sonore. Ce peut être de la musique calme, des comptines, des musiques de leurs dessins animés préférés… La couverture de survie est très appréciée des enfants. Çà fait du bruit, çà bouge, on peut se cacher dessous. Le bol tibétain, le bâton de pluie, le papier bulle

Pour éveiller le toucher :

Ce peut être une peluche toute douce, des balles avec des picots, des balles déstressantes, le pinceau pour le fard à joue, des plumes (çà a un effet très apaisant sur les enfants). Cela peut également être le rouleau à massage, des outils de massage… Attention certains enfants n’aiment pas être touchés.

Si vous avez l’âme créatrice, vous pouvez créer des petits sacs sensoriels : un sac avec des microbilles de polystyrène, du sable, de la farine, des graines de lavande…

Çà peut être également des objets de la nature, comme des pommes de pin, des coquillages…, du doux, du rugueux (du papier pour poncer..), du piquant (aiguilles de pin…), du collant, vibrant…

Pour éveiller la vue :

Tout ce qui est lumineux : les lampes avec fibres optiques lumineuses, une boule à facettes, une veilleuse qui projette au plafond, des guirlandes lumineuses (pour noël par exemple). Attention cependant à ce qui clignote pour les enfants épileptiques ou ayant déjà eu des épisodes de convulsions. (Ne pas les proposer si c’est le cas)

Il existe également des sabliers de gel, très apprécié des enfants. Vous pouvez proposer une activité avec un bac de rangement transparent retourné. Placez une guirlande lumineuse sous le bac et proposez à votre enfant d’utiliser le bac comme une table. Votre enfant peut dessiner…

Pour éveiller l’équilibre :

Il s’agit du sens le plus difficile à mettre en place à la maison. Cela peut être une chaise à bascule, un hamac ou ballon de grossesse ou Pilate, une coquille bilibo…

Pour éveiller le goût :

Vous pouvez proposer un petit jeu le kimgoût. Les yeux bandés, faites goûter différentes saveurs : sucré, salé, amer… j’aime ou je n’aime pas, ou faire découvrir ce qu’il goûte.

Terminez chaque séance par le côté gustatif. Un petit jus de fruit, un morceau de fruit… quelque chose que votre enfant aime. Cela indiquera la fin de la séance.

Lorsque votre enfant est plus agité et que vous souhaitez l’amener au calme pour qu’il se sente plus apaisé, il vous faudra prendre des couleurs froides comme le bleu, le vert. Au niveau du toucher, des choses plus douces et des massages détentes, doux, enveloppants.

Au contraire si vous souhaitez plus « éveiller » votre enfant, vous pouvez mettre des couleurs plus vives comme le rouge, l’orange et utiliser au niveau sensoriel des matériaux plus rugueux, piquants, stimulants, et proposer des massages plus toniques.

Au fil des séances vous allez vous rendre compte que votre enfant est plus attiré par un sens qu’un autre, qu’il prend plus de plaisir avec un sens en particulier. Çà peut être le toucher lors de massage ou effleurement, ou le visuel avec les lumières qui changent de couleurs… Cela vous permettra de mieux repérer ce qui peut l’apaiser et le mettre en pratique lors de situations difficiles à gérer pour lui.

Vous l’avez compris, il n’y a pas besoin de matériel très onéreux. Votre maison est remplie de trésors utiles pour une séance Snoezelen. Prenez du plaisir avec votre enfant, cette séance sera un moment de détente pour lui, mais pour vous également.

Bonne détente!